Skip to content

Expatriation & Plurilinguisme : tout savoir sur l’accompagnement parental en orthophonie

 

L’expatriation soulève souvent des questions spécifiques au sein des couples et des familles : quelle langue favoriser ? Quel type d’école choisir ? Comment aider un enfant à se sentir à l’aise dans plusieurs langues ? 

Que votre enfant rencontre des difficultés dans ses apprentissages ou pas, un accompagnement parental en orthophonie pourrait bien vous aider à y voir plus clair !

 

Définitions : Guidance parentale, accompagnement parental, partenariat parental en orthophonie, de quoi parle-t-on exactement ?

Sachez tout d’abord que derrière ces termes se cache la même idée : celle d’offrir à vous, parents, un espace d’écoute de vos problématiques et de conseil pour qu’ensemble, nous trouvions des solutions adaptées à votre famille et à votre enfant.

Pour ma part, même si c’est un terme que j’ai pu utiliser, je ne me retrouve pas tellement dans l’idée de « guidance parentale » parce que j’estime que vous n’avez pas à être guidé, orienté par un professionnel, qui vous délivrerait clé-en-main une feuille de route à appliquer.

Je préfère largement l’idée d’accompagnement parental, qui met en valeur votre rôle de moteur et mon rôle d’écoute et de conseil « à vos côtés ». Tout comme l’idée d’un « partenariat parental » entre plusieurs adultes, qui forment un écosystème de personnes référentes pour accompagner un enfant dans ses apprentissages. 

Si vous me lisez depuis un moment, vous savez que j’aime particulièrement cette image : 

« Il faut tout un village pour élever un enfant. »

Et c’est bien ce que je vous propose dans mes consultations d’accompagnement parental : intégrer votre village et y intervenir comme une personne « ressource » qui comprend vos difficultés et questionnements et vous aide à avancer sur votre propre chemin de parent.

L’accompagnement parental en orthophonie ne fait pas partie, en tant que tel, du parcours initial de formation des orthophonistes. Certains le proposent, et d’autres non.

 

Dans quels cas solliciter un accompagnement parental chez un orthophoniste ?

Vous le savez, j’accompagne principalement des enfants plurilingues et/ou expatriés dans l’apprentissage harmonieux et joyeux de « plusieurs langues en même temps ». 

Moi-même pluri-expatriée et maman de quatre enfants plurilingues, je sais que vivre à l’étranger et/ou être un couple mixte (deux nationalités différentes) soulève souvent pour les parents des questionnements qui dépassent le « langage » de l’enfant au sens strict. 

Je sais que derrière ces questions de langues, vous vous inquiétez aussi :

  • de transmission de votre culture :

Il est important que mon enfant parle le français, sinon comment pourra-t-il communiquer avec ses grands-parents et ses cousins ? 

Et si nous revenons un jour en France ? »

  • de la bonne intégration de votre enfant dans votre pays d’accueil :

S’il ne parle pas la langue locale, comment pourra-t-il se faire des amis ? »

  • du passé :

« Avons-nous choisi la bonne école, la bonne langue, le bon pays ? » 

  • du présent :

« Comment aider notre enfant à se sentir bien au jour le jour dans son plurilinguisme ? »

« La maîtresse évoque des retards dans les apprentissages, comment réagir ? »

  • et de son futur :

« Ne sommes-nous pas en train de faire n’importe quoi ? 

Quelles seront les conséquences de nos choix d’aujourd’hui sur ses études ou sa carrière ? »

Bref, l’expatriation, c’est formidable sur beaucoup d’aspects mais ça génère aussi beaucoup de questionnements, qui sont différents chez chacun d’entre nous, en fonction de notre famille, de notre histoire, de notre situation.

 

L’accompagnement parental en orthophonie est ainsi un espace où vous, parent, pouvez prendre du recul et du temps pour poser vos inquiétudes et questionnements sur : 

l’apprentissage de plusieurs langues, 

– la scolarité de votre enfant, 

– le développement de son langage écrit et oral, 

– ses difficultés d’attention et de concentration, 

– ou encore la perte de repères et le sentiment de déracinement liés à l’expatriation.

Et ce, que votre enfant soit suivi en consultation d’orthophonie chez moi OU PAS.

 

Comment se déroule une séance d’accompagnement parental ?

Les séances d’accompagnement parental ont lieu sans enfant, avec un parent ou les deux, c’est vous qui voyez !

💎 Parce que chaque famille est unique, je vous invite tout d’abord poser des mots sur ce qui vous inquiète ou vous pose question. 

💎 Sur ces bases, nous partons en exploration pour identifier vos motivations :

Pour quelles raisons voulez-vous que votre enfant parle telle ou telle langue, ou fréquente telle ou telle école ? Qu’est-ce qui est important pour vous / votre conjoint ?

💎 Et à partir de là, je vous aide à réfléchir aux options et aux solutions que vous pouvez mettre en place. Nous discutons ensemble des avantages et inconvénients de chaque option.

Bref, je vous aide à clarifier les choses pour que vous puissiez plus facilement décider ensuite.

💎 Et très souvent, je le sais, je vous aide à sortir de la culpabilité et des questions qui tournent en continu dans votre cerveau de parent qui-veut-le-mieux-pour-son-enfant-et-qui-a-peur-de-foirer ! 

 

Si je sens que c’est nécessaire, il m’arrive d’orienter les parents qui me consultent vers d’autres professionnels quand j’observe des questionnements ou difficultés récurrentes sur des éléments qui ne relèvent pas de la compétence d’un orthophoniste : un thérapeute de couple ou un psychothérapeute par exemple. 

Dans ces cas-là, je vous recommande toujours des professionnels qui vivent ou ont vécu en expatriation, qui sont référencés par le réseau www.expat-pro.com par exemple. 

Parce que je suis persuadée que les questionnements, les doutes, les hésitations que nous avons sont à la fois tout à fait « universels » et en même temps très spécifiques compte tenu de notre mode de vie d’expats. 

 

Quel est le bon moment pour demander un accompagnement parental en orthophonie ?

J’ai l’habitude de dire qu’il n’y a pas de moment idéal pour consulter. 

Il n’est jamais trop tôt, jamais trop tard.

A partir du moment où une question ou une peur revient à votre esprit plus de deux ou trois fois par semaine, sous la forme de ruminations, sans que vous avanciez sur la question, c’est qu’il est temps de solliciter l’accompagnement d’un professionnel. 

N’ayez pas d’inquiétude, je ne vais pas vous embarquer dans une psychanalyse qui va durer 15 ans, trois fois par semaine !

Il est fréquent qu’une séance d’accompagnement parental suffise pour clarifier vos doutes. 

Souvent, je vous propose un second rendez-vous quelques semaines plus tard pour refaire le point ou répondre aux questions que vous auriez oublié d’aborder. 

Parfois, l’accompagnement se prolonge encore sur quelques mois. 

Chaque séance dure 45 minutes.

Dans tous les cas, je n’ai pas de parcours pré-établi pour vous : il s’agit d’un accompagnement entièrement personnalisé pour chaque famille, sans injonction, ni baguette magique, ni recette miracle !

 

En conclusion, je dirais donc qu’il n’y a que deux prérequis pour solliciter un accompagnement parental chez moi :

être parent !

et en avoir envie

NB : Si vous venez à reculons parce que votre belle-mère vous force la main, ça ne donnera rien de concluant 😉

et allez, un petit troisième : avoir une connexion internet, pour celles et ceux d’entre vous qui n’habitent pas Munich (comme 99% des familles que j’accompagne !)

 

👉 Si aujourd’hui, vous sentez qu’une « question de parent » vous préoccupe depuis plusieurs semaines au sujet de votre expatriation, de la scolarité, des apprentissages et du bien-être global de votre enfant, je vous encourage à réserver une séance d’accompagnement parental dans mon agenda : https://www.domidelaporte.com/contact/  

Un regard professionnel et extérieur permet de sortir des questions sans fin et de passer aux actions concrètes… Faites-vous confiance !